Archives : juin 2012

Derniers articles

  • Sirop de grenadine

    1er juin 2012

    Je n’ai pas attendu le départ des TimJak de Martinique, sans doute l’envie de ne pas être le dernier à rester sur place. J’ai pris la mer, mardi matin, direction au sud, pour une navigation de près de 160 milles en deux étapes.
    Les prévisions étaient belles, environ 15 nœuds de vent et une mer assez calme. Un ris dans la grand-voile (un réflexe ici), génois déroulé en grand, bel ami avance à son rythme, léger et rapide avec le courant favorable au nord du chenal de Sainte Lucie, lent, désespérément lent à (...)

  • Au revoir, Tim’Jak

    8 juin 2012

    Sans tous ces bateaux croisés le long du chemin nous n’aurions pas été aussi loin. Ensemble, ils ont constitué une force, à laquelle nous participions nous aussi. C’est cette force, autant que le vent, qui a poussé Tim’Jak sur les mers. L’inertie de la migration annuelle des voiliers qui traversent est un mouvement qui aide à s’affranchir des peurs, des doutes et des hésitations.
    On retient de ce voyage des rencontres, des paysages, des moments forts de sentir la nature, de voir l’océan vivre et sa (...)

  • Passage de Panama par Kaila

    9 juin 2012

    Gaël et Sandra, c’est une des chouettes rencontre de cette première année de voyage. Tous les deux BPPV , ils ont construit un bateau de près de 18 mètres en aluminium, entièrement de leur main, et en se formant au fur et à mesure à la chaudronnerie, menuiserie, électricité, plomberie …
    Quand on les a croisé en Guadeloupe, ils étaient sur le chemin du Pacifique et des îles de la Société, là où ils se sont connus il y a près de quinze ans, avec leurs deux enfants, deux têtes blondes de pirates, ceux-là même (...)

  • Le phare bleu

    20 juin 2012

    Voilà maintenant quatre jours que bel ami est au sec, posé sur ses quilles et son safran, seul biquille au milieu d’une armée de catamarans, et d’autres monos. Quelques coques lui sont connues, rencontrées ici où là, Te Ara, Nemo, Aumadatroi. Situation inhabituelle pour lui, et pour moi, qui ne l’ai vu à terre qu’avant sa mise à l’eau, et lors d’échouages en Bretagne. Mais là c’est autre chose.
    Grenade est historiquement à la limite sud de la zone géographique touchée par les cyclones, qui pour la grande (...)

  • Vacances

    29 juin 2012