Accueil > Carnet de bord > Prise en main > Premières heures

Premières heures

vendredi 11 mars 2011

Arrivé au port vers 17h, sacs déposés dans la cabine, c’est le moment de lâcher la fauve. Après 6h de voiture, elle est encore plus apeurée, rampe, renifle, se glisse, teste toutes les cachettes. Je la cajole, la réconforte, l’appelle. Elle a peur.
Chauffage, quelques déballages, le bordel dans la cabine reste immense. La nuit arrive vite, qu’elle passe au fond d’un équipet, tout à l’avant.

Heureusement levé tôt, le technicien arrive, qui me propose de faire la prise en main dans la foulée. Première nav’, sur les eaux calmes de la baie. Essai moteur, configuration du pilote (mais putain qu’il est dur, et bruyant, ce vérin !), puis les voiles. Enfin. Je ne réalise pas encore. Deux petites heures de ronds dans l’eau, à peine 5 milles au loch, retour au port. Il faudra que je m’entraîne sérieusement aux manœuvres de port, je n’ai décidément plus l’habitude.