Accueil > Carnet de bord > Le voyage : Atlantique > Rétablir la vérité

Rétablir la vérité

vendredi 2 décembre 2011

Par Olivier, toujours persécuté


Chers lecteurs, sachez que ce billet est rédigé depuis l’avion qui me ramène dans mon petit appartement parisien. Aussi, je n’ai aucune certitude quant à sa parution sans censure. Il est grand temps de rétablir la vérité sur ces dix jours au Cap Vert.

Bien que n’ayant visité que deux îles, je suis convaincu que le cap vert est un pays voué à un rapide développement touristique. Ainsi, je vous conseille d’y aller avant que le club med n’y installe un camp de touristes 5 tridents... Vous verrez, le pays et ses habitants sont très attachants.

J’ai beaucoup appris de mon séjour sur un bateau et plus généralement dans la marina. J’y ai rencontré des suisses, des norvégiens et un américain qui ont réussis à m’intéresser à la voile... J’ai aussi subi des bidochons français dont je me serais malheureusement bien passé !

Quant à la vie sur bel ami, elle a été beaucoup plus calme que son nom pouvait le présager : Henri et Michel étaient régulièrement couchés avant 22h ! Pour les soirées arrosées jusqu’à l’aube dans les lieux branchés, ce sera pour la prochaine fois. De toute façon, vous imaginez sérieusement danser en boîte sur Cesaria Evora ?

À moi la bonne zik, les boîtes de nuit bondées et tout ce qui va avec !

Bon vent à tous !