Accueil > Carnet de bord > Le voyage : les Antilles > Le temps des retours

Le temps des retours

mercredi 4 avril 2012

Le printemps est là. L’alizé commence depuis plusieurs jours à baisser sérieusement, et tourne sud-est. L’air devient plus chaud. La saison passe, et les navigateurs.

Une semaine en Guadeloupe, à profiter du confort de la marina Bas du Fort, à Pointe à Pitre. Premier port depuis près de 3 mois, à goûter le bonheur simple d’une vraie douche, d’une boulangerie à portée de pas le matin, de toilettes "en dur". Mais aussi une semaine avec Kervan et TimJack, croisés ici et là, Madère ou Mindelo, Sainte Anne ou Arlets, et (re)découverts dans une joyeuse ambiance.

Une semaine aux Saintes, le petit archipel avec sa "troisième baie la plus belle au monde" (mazette), et son petit bourg peuplé de descendants de bretons, avec les Penn Gwen pour partie, Eric sur son Pogo40 Ubu pour une autre, et les 3gouttes pour la dernière. Et l’ordinateur qui soudainement s’éteint, pouf plus rien.

Baie des Saintes

Retour à la marina de Pointe à Pitre, longs jours perdus à essayer de le faire réparer, puis de le remplacer. Finalement ça sera ma sœur, et ses enfants, qui m’apporteront le successeur de MiniBook dans une dizaine de jours. Quelques jours joyeux aussi, sur le même ponton que les PennGwen, occupés avec leur famille, et les 3gouttes, occupés à me faire boire (où l’inverse ? Je ne sais plus).

Je profite pleinement de ces derniers jours, ces dernières heures, et je grave dans ma mémoire ces personnalités, ces sourires, ces rencontres aussi sincères que profondes qui ont mené ces derniers mois.

Demain, Eric (Ubu) repart. C’est le premier "de la bande" à entamer le trajet de retour ; et les Penn Gwen, qui s’acheminent doucement vers une navigation sur les voies intra-costales US pendant la saison des cyclones. Et puis dans quelques jours, les 3gouttes suivront, direction le Nord aussi, en attendant la traversée retour.

Demain je quitte aussi la marina. J’irai passer quelques jours aux Saintes de nouveau, (re)voir les Pingouin, pour la première fois depuis le Cap Vert, en route eux aussi vers le nord et les canaux américains. Dernier croisement de route, aussi, avec Kervan qui entament eux la remontée vers les îles vierges US, où un cargo prendra soin de leur bateau jusqu’en Angleterre.

Ne restera -temporairement- que les TimJack que je croiserai sans doute autour de la Martinique pendant quelques semaines encore. Ce seront les derniers à quitter la zone, laissant leur fringant voilier à un nouveau propriétaire ici, aux Antilles.

Une nouvelle étape s’ouvre, pleine de nouveautés. Quitter tous ceux qui ont alimenté les conversations, les rencontres, les retours d’expérience sur ces dix derniers mois ; quitter la certitude de retrouver ici où là, le plus souvent de manière aléatoire, les uns ou les autres. Quitter des amis, et aussi ceux rencontrés plus épisodiquement, les Ster Vraz, Saltimbanques, Rêve d’enfants, … Chaque baie à venir dans cette saison cyclonique me sera doublement inconnue, par sa géographie, et l’absence de tête connue.

Une sacrée étape, mine de rien.

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2012 à 08:41, par Olivier En réponse à : Le temps des retours

    Tu passes un week-end sur Paris bientôt ?

  • Le 5 avril 2012 à 13:51, par henri En réponse à : Le temps des retours

    Pas vraiment, non :)

  • Le 6 avril 2012 à 08:22, par Olivier En réponse à : Le temps des retours

    J’ai dû mal compris ton post :o)

  • Le 21 juin 2012 à 12:33, par Brocéliande En réponse à : Le temps des retours

    Salut que de l eau depuis Pavoa de Varzin

  • Le 25 juin 2012 à 22:23, par henri En réponse à : Le temps des retours

    Et courras-tu cette eau cette année, que nous nous retrouvions de ce côté-ci de l’océan ? :-)