Accueil > Carnet de bord > Le voyage : les Antilles > Fortunes de mer

Fortunes de mer

mercredi 25 avril 2012

Hier, c’était Philippe qui racontait sa traversée de l’Atlantique l’année dernière, et sa rencontre avec une mystérieuse baleine qui arracha son safran. Huit heures à poireauter dans son radeau de survie, avant qu’un roulier envoyé par le CROSS ne vienne le récupérer.

Aujourd’hui, un journaliste de Voiles & Voiliers me demande les coordonnées de Eric et son Pogo 40, qui nous avait accueilli le soir de notre arrivée de transat. [1].
Parti il y a quinze jours de Guadeloupe pour la transat retour, il a heurté un OFNI [2]
à 750 milles de Horta. Ils étaient au portant, filant à 15 nœuds dans un vent de 30/35 nds. Repérés par un Hercules des Coast Guards qui se rendaient à la commémoration du naufrage du Titanic, ils ont été récupérés par un chalutier espagnol, puis un navire hôpital qui les a déposé à Horta.

Comme le disait Eric dans son mail : “Autant dire que tous ces marins espagnols nous ont rappelé ce qu’est la solidarité des gens de mer.

Et ces deux expériences rappellent aussi que ça n’arrive pas qu’aux autres.

Il faut que je revoie mes procédures, moi, tiens. Juste au cas où.

Notes

[1mais sans daigner répondre, lui, à ma demande d’être tenu au courant des nouvelles qu’il pourrait avoir il m’a gentiment envoyé un mail depuis.

[2objet flottant non identifié

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 18:04, par Emmanuel En réponse à : Fortunes de mer

    Super.... Avec ce genre d’info et notre départ qui approche, comment veux tu que je motive ma co-skip ?
    Plus sérieusement, si tu as plus d’infos, je suis preneur (off line)

  • Le 25 avril 2012 à 22:45, par henri En réponse à : Fortunes de mer

    La motivation, c’est simple : dis-lui que 3gouttes ne va pas à 15 nœuds ;-)

  • Le 30 avril 2012 à 10:56, par Lil En réponse à : Fortunes de mer

    Ok les espagnols sont top mais c’est pas la meilleure circonstance pour un rapprochement latin !

  • Le 1er mai 2012 à 12:27, par Rouquette En réponse à : Fortunes de mer

    Un petit coucou terrien ! Oui revois donc les procédures et prends soin de toi. Des bises motardes.