Accueil > Mots-clés > Pays > Espagne

Espagne

Articles

  • Quelques nouveautés

    29 octobre 2011

    Me voilà donc à San Sebastian de la Gomera. A peine arrivé (depuis 36h malgré tout), j’aime cet endroit : la petite ville se mesure d’un seul coup d’œil ; pas d’immeubles démesurés qui cassent le rythme ; des palmiers, partout ; une plage (de sable noir) ; des gens agréables. Surtout ce dernier point en fait : comparé à Santa Cruz de La Palma, il y a de la vie ici !
    Il m’est arrivé une nouvelle mésaventure, la suite hélas prévisible de tous les ennuis rencontrés avec le vendeur de bel ami : une panne sur (...)

  • La bonita

    23 octobre 2011

    C’est comme ça que les Canariens l’appellent : la bonita. C’est vrai que pour ceux de Las Palmas ou de Teneriffe, l’absence presque totale de touristes ici doit les changer. Quant à ceux des îles de l’Est, Lanzarote ou Fuerteventura, la forêt de pin qui recouvre une grande partie de l’île, les plantations de bananes, la culture des avocats ou du tabac à cigare les sort de leur sécheresse presque systémique.
    Me voilà donc à Santa Cruz, la (petite) capitale, charmante comme tout quand on a dépassé le (...)

  • Canaries : Graciosa, La Palma et Gomera

    20 octobre 2011
  • Avec ou sans S …

    17 octobre 2011

    Les lumières de Lanzarote s’estompent doucement. La nuit tombe, et la brume avec, ces dernières nuits ont été particulièrement humides. Le temps s’est couvert, faisant chuter la température à 21/22°, alors qu’elle était considérée jusqu’ici comme « anormalement chaude » pour un mois d’octobre. Oui oui, je pense à vous dans l’automne français.
    Direction La Palma – à ne pas confondre avec Las Palmas : Las Palmas est la co-capitale des Canaries, ville principale de l’île de Gran Canarie. La Palma, l’île la plus à (...)

  • Canaries

    11 octobre 2011

    Petite navigation de deux jours à peine pour atteindre ce dernier petit bout d’Europe … Rien à redire, belle mer, beau temps, me voilà sur la petite île de Graciosa qui semble bien nommée !
    Le mouillage est venteux, mais bien protégé. Pas de net pour donner des news bien sûr, alors je squatte, avec Franck un autre solitaire, la devanture - fermée - du seul bar à proposer du wifi, entre les rastas, babas cools qui trainent dans les rues de sable, au milieu des vieilles land rover complètement (...)

  • Départ de Coruña

    27 août 2011

    Eric (ovento) arrivé hier après midi avec sa fine équipe, nous avons passé un bon moment ensemble, et échangé, ou plutôt il a parlé !, sur Madère, les Canaries, et le Cap Vert surtout !
    Aujourd’hui comme prévu, trop de vent (et de houle surtout) pour partir, c’est donc demain que je lève le camp - enfin ! j’ai envie de dire - de cette marina, pourtant bien placée et dont le personnel est super sympa, et efficace !
    La météo pour la fin août semble confirmer que l’anticyclone des Açores n’est pas en super (...)

  • Santiago

    23 août 2011

    Départ au petit matin de la Corogne, par le TER local. Le jour se lève à peine, et le train qui s’éleve dans les montagnes laisse voir des filets de brume qui s’accrochent aux vallées. Une demi-heure à peine de train, de la mer au montagnes, puis aux collines (de type Jura) et nous voilà à Compostelle. La ville est encore vide à cette heure. Les étroites ruelles de la vieille ville ne captent pas encore le soleil, je me faufile avec ma bicyclette entre les camions de livraisons. Il y a des églises à (...)

  • Côté pile, côté face

    15 août 2011

    La Corogne, c’est un peu comme Ribadeo l’année dernière : y’a des trucs sympas, d’autres nettement moins.
    Côté pile, une baie plutôt sympa :
    Côté face :
    avec un peu de zoom :
    Bref, une architecture assez … inégale, sans intention (visible) d’unité, si ce n’est parfois celle de la mocheté.
    Pourtant, quand on se balade dans la vieille ville (XVe et XVIe pour les parties les plus anciennes), il y a de très jolies choses :
    Pourtant même là, ils ont réussi à dénaturer l’endroit
    Enfin bon, un petit (...)

  • Espagne : la Corogne & Compostelle

    15 août 2011
  • Mille milles

    14 août 2011

    Pas question pour moi de raconter ici tout par le détail, de cette première vraie traversée, vraiment en solitaire. Rien à voir avec les près de 800 milles ( 1500 km) faits pendant mon rodage. Rien à voir non plus avec le convoyage d’il y a 18 mois, nous étions deux, et je n’étais qu’équipier, je n’avais pas la responsabilité, pas l’inquiétude. Non, là, c’était la vraie nouveauté, l’inconnu, une autre dimension. Et puis, surtout, Gascogne. Le terrible, l’imprévisible, le cruel Gascogne, celui qui dans ma (...)

Autres groupes de mots-clés