Accueil > Carnet de bord > Le voyage : Atlantique > Drôle d’ambiance

Drôle d’ambiance

vendredi 2 décembre 2011

Voilà. Depuis quelques heures, bel ami à retrouvé son calme habituel. Michel et Olivier, rentrés dans leurs pénates, le blog va reprendre un rythme moins soutenu, envahi qu’il a été pendant ces dix jours par les impressions -parfois mordantes, décapantes, ambiguës, travaillées ou justes spontanées tout simplement- de nos Dupont et Dupond (ou bien est-ce plutôt Laurel et Hardy ? Je ne sais plus, mais pas Éric et Ramzy en tout cas, c’est sûr) du voyage dépaysant. 

Étrange ambiance que de se retrouver seul tout d’un coup après une (belle) semaine en (belle) compagnie. 

Comme s’ils avaient donné le signal, une fébrile activité à saisi les pontons dès mercredi. Chariots de course, bidons d’eau, réserves de gaz, beaucoup s’activaient à consciencieusement bourrer les coffres de leur bateau pour les trois semaines de traversée. Et puis, de manière quelque peu irréelle, comme si les vents répondaient à des logiques de calendrier, le premier décembre à marqué le départ de beaucoup, inquiets d’être de l’autre côté pour les fêtes de Noël. Cinq ou six bateaux mercredi, une bonne dizaine hier, encore quatre ou cinq aujourd’hui, au moins trois entre lundi et mardi .... La marina, peu à peu, se vide, et c’est pour une fois moi qui me trouve à rester, et lâcher les amarres de ceux qu’on a retrouvé, ceux dont on a fait la connaissance, et même les autres. Quelques jolis (ou pas) bateaux arrivent, et de jolis (ou pas) équipages, mais leur faible nombre ne parvient pas à masquer les trous sur les pontons.

Étrange ambiance que de les voir partir, sentir des fourmis dans la coque, l’appel du grand large Et savoir qu’il faut encore attendre plus de quatre semaines ...

Mardi arrive Éric, pour trois semaines (environ) de navigation dans l’archipel. Fogo et Brava sont en tout cas au programme, dont je vais probablement lui laisser la responsabilité, vu sa connaissance des lieux et des gens.